Atelier du petit scientifique : Le sel

Atelier du petit scientifique : Le sel

Pour ceux qui ont la chance d’être en vacances et qui ont des enfants, la question : « papa on fait quoi aujourd’hui ? » doit certainement vous parler.

De formation scientifique, et voyant que mon aîné est aussi passionné de science, nous avons donc créé les ateliers du petit scientifique. Un jeu entre lui et moi. Le thème d’aujourd’hui le SEL. Pourquoi le sel ? Parce qu’il est partout dans notre environnement, que nous avons la chance d’avoir la plage à 15 min de la maison, et surtout pour répondre à la question : « Papa, le sel de la mer c’est le même que l’on met dans la cuisine ? » J’ai donc conçu une petite expérience toute simple pour lui montrer comment faire du sel à partir de l’eau de mer.

 Le Matériel

Pour notre expérience nous avons besoin :

  • Une bouteille de 2 litre d’eau de mer
  • Une casserole
  • Une torchon ou de l’étamine pour filter l’eau de mer
  • Une passoire
  • Un saladier

IMG_0313

Nous avons la chance d’avoir un microscope à la maison ce sera l’occasion de s’en servir.

IMG_0312

 Au travail !

Avant toute chose si vous comptez consommer le sel par la suite comme nous, il faut récolter l’eau de mer impérativement dans un milieu marin actif, mer, Océan, bords de plage. Eviter absolument,les ports, où tout lieu susceptible d’être pollué.

Premièrement, nous avons filtré l’eau à travers un torchon posé sur une passoire. Cela permet de débarrasser l’eau d’eventuels grain de sable ou autres.

IMG_0315

Ensuite, nous prélevons un échantillon d’eau salé et un échantillon d’eau douce pour les comparer.

IMG_0316

Maintenant, passons à la fabrication du sel. Nous versons dans une casserole, une poêle large sera plus efficasse, car elle augmente la surface d’évaporation l’eau de mer.

IMG_0317 IMG_0318

C’est parti pour une heure et demi d’ébullition. Pendant ce temps nous avons observé au microscope l’eau de mer et l’eau douce. Nous avons observé de petits cristaux qui flottaient dans l’eau de mer, par contre nous n’avons rien observés dans l’eau douce. Nous avons placé la plaquette d’eau douce 5 mn au congélateur pour pouvoir observer des cristaux, mais de glace et non pas de sel. Malheureusement nous n’avons pas le matériel nécessaire pour prendre des photos depuis notre microscope.

De retour à notre casserole, cela à bien évoluer. On commence à distinguer le sel blanc.

IMG_0320 IMG_0321

Une demi-heure de cuisson plus tard nous obtenons une pâte de sel.

IMG_0325Pour terminer nous avons fait sécher cette pâte au four 20 mn à 125 °c, pour obtenir une croûte de sel que nous avons passés au mixer pour obtenir de la fleur de sel.

IMG_0326 IMG_0327 IMG_0328

Pour 2 litres d’eau de mer nous avons obtenu environ 100g de sel que nous nous sommes empressés de goûter le midi même.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.