Déplacer le dossier data de owncloud

Déplacer le dossier data de owncloud

Objectif :

Déplacer le dossier data de owncloud vers un autre disque dur plus grand. Le dossier data contient les données de tous les utilisateurs de ownCloud. Y sont présent :

  • les fichiers
  • les agendas
  • les contacts
  • et autres

Mise en place :

En premier il faut arrêter le serveur web.

 Puis il faut installer le nouveau disque dur, le partitionner, le formater et le monter.

Pour l’installer, spécificité de proxmox :

Redémarrage de la VM pour valider l’installation.

Pour le partitionner, j’ai utilisé cfdisk, mais un autre gestionnaire est possible.

Capture d'écran de 2014-09-28 14:33:30Pour le formatage :

Pour le monter :

Afin que le montage soit permanent il faut éditer le fichier /etc/fstab et rajouter la ligne en fin de fichier :

A présent les données peuvent être déplacées :

Cela prendra plus ou moins de temps en fonction de la taille du dossier.

Ensuite mise en place des droits, sans cela les données ne seront pas visible depuis l’interface Web. Il faut donner les droits à l’utilisateur qui gère le service web sur le serveur, sous Debian il s’agit de « www-data ».

Modification de la configuration de ownCloud :

Chercher la ligne « datadirectory » et modifier le champs avec le nouveau chemin.

Pour terminer, démarrage du serveur web :

14 thoughts on “Déplacer le dossier data de owncloud

  1. T’aurais pas oublié de dire un truc important ? La config d’owncloud 🙂

    Dans /var/www/owncloud/config/config.php, rajouter ‘datadirectory’ => ‘/mnt/datacloud/data/’.

  2. Quel dommage de ne pas utiliser LVM. Le système permet de redistribuer l’espace disque en s’affranchissant totalement du matériel dessous. On peut par exemple ajouter de l’espace disque sur /var/www/owncloud/data/ sans avoir à couper owncloud et sans avoir a déplacer les données.

    On peut ajouter des disques dans la volumétrie général et ventiler cet espace dans les différentes partitions, même celles des VM.

    On peut déplacer les données hors d’un disque qui donne des signes de faiblesse pour le changer ou le retirer.

    On peut même faire des snapshots pour tester une montée de version, et revenir en arrière s’il y a des problèmes.

  3. J’ai fait le même procéder avec un lien symbolique et tout est OK.

    (On peut le faire pendant que owncloud marche)
    1. Déplacer le dossier data sur le disque voulu
    2. Faire le lien symbolique avec ln -s du dossier data dans son dossier d’origine de OwnCloud
    3. FIN

  4. @Olivier Je ne sais pas quel ou quels problèmes tu as rencontré, je ne suis visiblement jamais tombé dessus parce que je n’ai jamais eu de problème avec. Pourtant je l’utilise intensivement à la fois à la maison, au boulot et dans des assos. Quasiment systématiquement sur du RAID1.

     

  5. @koocotte, Je comprends mieux tu l’utilise avec du raid1 en logiciel ou matériel ? As tu un disque en spare au cas ou ? ou tu as toujours put changer tes disques avant une panne ?

    Je ne suis pas totalement hermétique à LVM, mais la dernière fois que je l’ai utilisé c’était sur une fedora, et tout est parti en fumé (littéralement hein 😉 ) suite à un crash soudain d’un disque, et je n’ai jamais revu mes données. Depuis j’alimente peut-être à tort ma rage contre LVM qui au final n’y était peut être pour rien.

    Mais ton installation m’intéresse, je vais bientôt remplacer mon vieux serveur.

     

    @Arno pas bête le coup du lieu symbolique, je retiens pour une prochaine fois, merci 😉

  6. @olivier: Dans la mesure du possible j’installe systématiquement du Raid1 parce que je trouve que le prix d’un disque (~100€) est négligeable par rapport à la valeur de mes données et par rapport au temps que je passe a installer ou configurer.

    Suite à une mauvaise expérience de série de disque foireux, je prends systématiquement des disques de marques différentes; en théorie ça fait baisser les performances, mais je place la sécurité de mes données au dessus de la perte de performances. De la même façon, je fais toujours du RAID logiciel; parce qu’avec du RAID matériel, lorsque le matériel claque, il faut retrouver le même, et parfois avec la même version de firmware (et accessoirement le raid matériel coute un bras, je ne parle pas des pseudo-raid embarqués sur les cartes mères grand public qui combinent les désavantages des deux).

    Je n’ai pas de spare, lorsqu’un disque lâche, j’en commande un nouveau, ça prends généralement 2 ou 3 jours. smartmontools m’envoie un mail dans ce cas (il faut le configurer).

    Dessus je fais du LVM. Les disques ont tous été changés au moins deux fois. La capacité totale a aussi augmenté (je prends des disques plus gros avec les années). Quand j’ai besoin d’un environnement différent (autre distribution), je fais un LV dédié, je peux rentrer dedans en chroot directement, ou le donner à une VM, et changer de système de virtualisation sans trop de douleurs.

  7. Ça dépends des besoins, mais généralement oui, je n’ai que deux disques; et les disques tournent entre 3 et 5 ans. Cela ne fonctionne que si la taille des disques est compatible avec les besoins d’espace.

    Après 5 ans, j’estime que leur fiabilité est plus limité, et que le ratio consommation/espace disque est moins intéressant. Mais c’est très arbitraire.

    1. j’ai commencé mes essais. Mais une question me viens :

      comment ça se passe quand tu veux rajouter un disque pour augmenter la taille de ton Volume logique ? pour que ce disque soit compris dans le raid ?

      En te remerciant par avance

  8. Tu m’as fait revoir mon jugement sur LVM, je vais déjà apprendre à faire du raid logiciel car je connais que le raid matériel. Je pourrai m’amuser le mois prochain quand je recevrai ma nouvelle carte mère. Merci pour toutes les infos koocotte 🙂

  9. Lorsque je veux me logger a nouveau, il me dit que les droits du nouveau repertoires ne sont pas bon
    Mais lorqsue je souhaite changer le proprietaire des rep et fichier de root a www-data, j’ai un message de permission non accordé sur tout le contenu
    Une idée?

  10. bonjour !! j’ai suivi les etapes comme indiqué mais mon serveur owncloud persiste a dire que « mon espace de stockage est pleine, aucune sauvegarde ne peut etre realisé ».
    je me demande ou ce trouve le probléme exactement??merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.