Ce mardi Nutella a lancé une campagne de communication « Dites-le avec Nutella ». Annonce très banale qui surf sur la mode des communautés autour d’un produit/marque. Là où cela devient intéressant, c’est à la lecture de cet article sur Libération, qui nous apprend qu’une liste de mots censurés existe. Pas question au pays de bisounours de la pâte à tartiner de faire de la mauvaise pub, avec des termes non approuvés par les biens pensant.

J’apporte moi aussi ma petite contribution à la grande famille des douceurs à l’huile de palme goût chocolat grandement inspiré des exemples du journaliste de libération. J’ai bien rigolé et j’en rigole encore :D

nut