Flame : Brickage – débrickage et Firefox OS 3.0

Flame : Brickage – débrickage et Firefox OS 3.0

Heureux possesseur d’un téléphone Flame depuis six mois je n’avais rencontré aucun problème jusqu’à présent. Livré avec Firefox Os 1.3 que j’ai mis à jour à la 2.0 avant d’en avoir une utilisation quotidienne. Cela faisait deux jours que je reportais une mise à jour système faute d’avoir un niveau de batterie supérieur à 50%, tel que recommandé. Elle s’était téléchargée, mais pas encore installée.

Brickage

Je voulais mettre mon téléphone en charge pour ensuite appliquer la mis à jour, mais je n’ai pas eu le temps. Contraint de redémarrer l’appareil suite à petit plantage de la 3G, que je dois couper, car pas de forfait data illimité. Et là c’est le drame, le téléphone reste bloqué sur l’écran thundersoft peut importe les manipulations réalisées. Dans le désordre j’ai :

  • enlever et replacer la batterie
  • enlever la batterie et appuyer dix fois sur le bouton mise en marche pour vider les condensateurs
  • démarrer le téléphone sans batterie via le câble usb

Rien n’y fait je suis toujours bloqué. Je me suis donc résigné à flasher le téléphone. Catastrophe impossible de passer en mode « fastboot »qui permet une réinstallation complète du système à partir d’une image de base fournit par Mozilla. A partir de ce moment je commence à faire des grosses goûtes et un frisson de panique me parcours le dos. En effet je n’ai aucun retour de la part du téléphone. Je soupçonne tout de même la mise à jour en attente d’installation qui s’est probablement installée partiellement à mon insu.

Débrickage

Je commence mes recherches sur le MDN (Mozilla Developper Network) et je tombe sur cette page, brièvement traduite en français. Elle m’explique quoi faire en cas de téléphone brické, utiliser le mode fastboot ça je connais. Elle aborde un autre mode appeler « emergency download mode ». D’après ce que j’ai compris c’est le dernier recours lorsque le fastboot ne fonctionne pas. Cela consiste à télécharger un petit utilitaire qui permet, toujours d’après ce que j’ai compris, de rétablir le fastboot mode. Mais plusieurs problèmes sont apparus :

  1. cette procédure et l’utilitaire ne fonctionne uniquement sous windows, heureusement que j’ai mon pc jeux installé avec windows. FireFox Os est peut-être libre mais il est utilisé sur du matériel propriétaire donc cela ne m’étonne pas.
  2. il faut impérativement être en possession du « rescue cable » fournit avec le flame, j’ai mis une demi-heure pour retrouver la boîte.
  3. cette procédure n’est absolument pas documentée, ni de la part de Mozilla, ni de la part de T2mobile fabriquant du flame. Il est  simplement mentionné de placer le téléphone en « emergency download mode » et d’appuyer sur start. Aucune infos sur le déroulement de la procédure, en cas de réussite ou d’échec, même sur la micro notice fournit avec le flame.
Utilitaire en action sous windows
Utilitaire en action sous windows

Malgré le manquant de documentation je décide d’utiliser cette méthode, cela ne peut pas être pire que de ne plus avoir de mobile. J’installe les pilotes Usb, que j’ai un mal fou à faire reconnaître par windaube. Je branche ensuite le flame avec le « rescue cable » et je place le téléphone en mode rescue grâce à la combinaison « volume + » + « bouton on ». Je lance l’utilitaire, il se lance, mais quelques secondes après, j’ai droit à une jolie erreur : « CreateProcess failed« .

Je retourne sur internet faire des recherches avec ce message d’erreur, mais je n’ai pas plus d’informations. Je décide de refaire une tentative le téléphone éteint et batterie débranchée. Oh surprise j’ai un autre message qui s’intercale avec le précédent : »teleweb image loaded successfully ». Je débranche tout, replace la batterie et démarre le téléphone. A la place du logo thundersoft, j’ai un écran bleu ciel avec le logo de t2mobile et c’est tout ! Intérieurement je me dis que c’est la fin, j’ai définitivement perdu le flame. Dépité dans une ultime tentative pour le basculer (« volume bas » + ’bouton on ») en mode fastboot, ça fonctionne ! J’ai le texte qui s’affiche à l’écran !

Pas le temps de compiler une image maison, j’ai besoin d’un téléphone fonctionnel rapidement. Je télécharge l’image de base fournit par Mozilla. Il s’agit d’un Firefox Os 2.0, je prends la v188 spécialement compilée pour le flame. Je dézippe, je branche le flame avec le câble usb normal et je le flash. Mon flame est revenu à la vie ! Petite anecdote j’ai dû transformer le fichier flash.bat (exécutable uniquement sous windows) en script bash. A mon avis l’image fournit a dû être compilé sous windows c’est pour cela que le fichier flash.sh n‘était pas présent. Pour ce faire il suffit de rajouter en début de fichier la ligne suivante :

 de le renommer en flash.sh et de le rendre exécutable :

Me voici avec un Firefox os 2.0 comme avant avec mes données en moins. Rien d’alarmant je stockais tous sur la carte sd externe, j’ai seulement perdu la configuration pour les courriels.

Firefox 3.0

Profitant d’avoir un téléphone fraîchement réinstaller, je décide de passer à la version 3.0 sur la branche nightly de Firefox OS. Cela faisait un petit moment que je voulais franchir le pas vers la 3.0 mais toujours les mêmes excuses, pas le temps, faut sauvegarder, bla bla. Aujourd’hui plus d’excuses le téléphone est vierge et je sais quoi faire en cas de problème pour repartir de zéro. Je me lance en suivant cette procédure. Tout se passe normalement, Firefox OS monte en version 3.0.

Cette version est vraiment plus aboutie que les deux autres. Graphiquement je la trouve plus mature, les icônes dans la barre du haut sont plus fine, mieux travaillé que dans la version 2. Elles changent de luminosité en fonction de la couleur du fond, s’il devient clair elles deviennent foncées et l’inverse sur un fond plus sombre. Les notifications dans la barre du haut ont disparus, seule une ligne bleue claire indique de l’arrivée d’un message ou d’un appel en absence. Enfin il est possible de choisir son moteur de recherche par défaut, le choix n’est pas immense, mais google n’est plus tout seul à présent. Il faudra faire avec Yahoo, Bing, Duckduckgo. Ce n’est pas grand-chose mais c’est un début. Une nouvelle option est apparue « Confidentialité de navigation » qui permet d’effacer l’historique et les données hors connexions des sites visités. La méthode pour prendre des captures d’écrans ne fonctionne plus je vais devoir faire autrement, donc pas de photos pour l’instant. Cette version fonctionne à merveille, me semble plus réactive, je regrette simplement de ne plus avoir le petit renard avec la queue qui flotte au démarrage. Voici les principaux changements que j’ai constaté entre la version compilé maison en 2.0 et celle de Mozilla en 3.0 au bout de 48 heures d’utilisation. J’y reviendrai plus longuement dans un autre article après quelques semaines d’utilisation.

En conclusion de cette aventure je m’aperçois qu’il reste encore pas mal de travail pour sortir un téléphone mobile du même niveau qu’un android. D’ailleurs Firefox OS me rappelle beaucoup android à ses débuts lorsque je l’utilisais sur mon openmoko. Le travail ne se situe pas uniquement au niveau du code, mais aussi sur la documentation, dont une partie n’est pas encore rédigé par exemple celle sur le « emergency download mode » qui représente seulement quelques lignes au fond de la page. Je suis d’ailleurs en train soumettre un début de documentation sur le MDN, j’ai aussi demandé des comptes à t2mobile pour en connaître davantage sur son fonctionnement. Cela reste assez technique comme travail, mais rien n’empêche de faire la traduction des pages encore en anglais par exemple. Comme je le dis régulièrement aux membres de mon association, il n’est pas nécessaire d’être programmeur ou administrateur pour apporter son aide aux logiciels libres. Les compétences de chacun sont exploitables qu’elles qu’elles soient.

4 thoughts on “Flame : Brickage – débrickage et Firefox OS 3.0

  1. Salut !
    Bravo pour t’être sorti de tes déboires.
    Les différences que tu cites pour la 3.0 sont déjà en majorité disponibles dans la 2.2, beaucoup plus stable. Je ne connais pas le changelog exact de la 3.0, faudrait que je m’y penche.

  2. Merci Fla 😉

    Je pensais que le développement sur la branche 2 était arrêté, c’est pour cela que j’ai choisi la 3. Mais maintenant si cela devient trop instable je suis blindé question flashage 😀

    Je suis moi aussi intéressé par le changelog, connais tu la liste de diffusion qui publie les derniers changements par hasard ? Par avance merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.