iRedmail est petit script qui permet d’installer tous les outils nécessaires pour avoir un serveur de mail opérationnel et sécurisé. Pour des raisons de ressources matérielles sur mon serveur hôte, j’ai été obligé de migrer mon serveur iRedmail hébergé sur une machine virtuelle KVM vers un conteneur OpenVZ.

Je ne reviendrai pas sur la différence entre Openvz et KVM ce n’est pas le but de mon article, ses deux pages de Wikipédia le font très bien.

Le but premier de cette migration est de limiter les ressources matériel consommés sur le serveur hôte, n’utilisant que des machines KVM elles ont commencé à se sentir à l’étroit.

De plus j’en ai profité pour passer à la dernière version d’iRedmail et quitter Ubuntu serveur pour une très stable Debian.

Préparation est installation du nouveau serveur

Une fois mon conteneur créé j’ai configuré le nom de domaine complètement qualifié (le FQDN) dans /etc/hosts :

nano /etc/hosts 127.0.0.1 mail.mondomaine.tld mail localhost localhost.localdomain

J’ai vérifié que le nom de ma machine était en FQDN :

hostname -f mail.mondomaine.tld

Téléchargement et installation d’iRedmail.

wget https://bitbucket.org/zhb/iredmail/downloads/iRedMail-0.8.3.tar.bz2 tar xvjf iRedMail-0.8.3.tar.bz2 cd iRedMail-0.8.3/ sh install.sh

Il suffit ensuite de lire les instructions à l’écran. J’ai tout laissé par défaut sauf pour le logiciel de stockage des boîtes mail où j’ai choisi Mysql contre Openldap et Postgresql. L’avantage en choisissant Mysql c’est d’avoir le client webmail Roundcube d’installer.

Récupération des données.

Premièrement sur mon ancien serveur j’ai réalisé une sauvegarde de la base de données vmail, du dossier /var/vmail. La base vmail contient tous les renseignements des comptes utilisateurs, adresse mail, mot de passe, chemin vers le stockage des mail. Le dossier /var/vmail lui contient tous les mails de chaque compte.

mysqldump -u login -p password vmail > sauvegarde_de_vmail.sql cp sauvegarde_de_vmail.sql /home/olivier/cle_usb/ cp -r /var/vmail /home/olivier/cle_usb/

De retour sur le nouveau serveur, je n’ai eu qu’a restaurer la base vmail et de réimporté le dossier vmail.

mysqldump -u login -p password sauvegarde_de_vmail.sqll &gt vmai; mv /var/vmail /var/vmail_bak cp -r /home/olivier/cle_usb/vmail /var/

Pour finir j’ai reconfiguré les droits et le propriétaire du dossier :

chown -R vmail:vmail /var/vmail chmod -R 770 /var/vmail

J’ai récupéré tous mes utilisateurs et leurs mails. Une dernière étape est nécessaire avant de basculer sur mon nouveau serveur, il faut changer la clé DKIM sur le serveur DNS. Pour ça j’ai appliqué cette méthode.

Depuis cette migration mes serveurs respirent (si je puis dire 😉 ), la consommation processeur est quasi nulle, la mémoire utilisée dépasse très rarement les 50% sur les ****1 go alloué et mon serveur hôte lui aussi est soulagé.

Pour aller plus loin: http://www.iredmail.org/doc.html