Avec la sortie de la version 4.0.2 j’ai décidé de migrer ma version de owncloud.

Depuis la sortie de la version 4 et les nombreux bugs recontrés lors de mes nom breux essais j’ai préféré attendre  la sortie de la 4.0.2 et ses derniers correctifs qui m’ont donné envie de franchir le pas en 4.0.2.

[important]Cette méthode fonctionne pour toute mise à jour de owncloud. Pas uniquement pour migrer vers la 4.0.2[/important]

[warning]Avant de commencer j’ai démonté tous mes partages NFS. Tout simplement en faisant : sudo umount /var/www/owncloud/data//files/[/warning]

Téléchargement et migration à la 4.0.2

Avec les commandes suivantes, je télécharge, décompresse et copie le dossier de owncloud 4.0.2.

wget http://download.owncloud.org/releases/owncloud-4.0.2.tar.bz2 tar xvjf owncloud-4.0.2.tar.bz2 sudo mv owncloud /var/www/owncloud4

A partir de ce moment une petite sauvegarde de l’ancienne version de owncloud est la bienvenue :

sudo cp -R owncloud /var/www/owncloud_bak

Il faut aussi faire une sauvegarde de la bas de données, dans mon cas Mysql :

sudo mysqldump -u root -p owncloud > /home/olivier/sqldump_owncloud.sql

La migration peut commencer, j’ai trouvé cette méthode sur le blog de Nicolargo, je la trouve plus propre et moins brtuale que de décompresser l’archive directement dans le dosser /var/www.

sudo cp -R /var/www/owncloud/config/* /var/www/owncloud4/config/ sudo cp -R /var/www/owncloud/data /var/www/owncloud4 sudo chown -R www-data:www-data /var/www/owncloud4 sudo mv /var/www/owncloud /var/www/owncloud3 sudo mv /var/www/owncloud4 /var/www/owncloud

  1. On copie le dossier config vers le dossier de owncloud 4.0.2. le dossier config comme son nom l’indique contient toute la configuration de owncloud.
  2. On copie le dosssier data vers le dossier de owncloud 4.0.2. Le dossier data contient tous les fichiers des utilisateurs.
  3. On réattribut les droits à l’utilisateur www-data sur le dossier de owncloud 4.0.2. www-data est l’utilisateur ayant le contrôle sur le serveur web apache.
  4. On renomme l’ancienne version de owncloud.
  5. On renomme le nouveau dossier owncloud pour terminé la migration.

Et voila, une petite connexion sur le site pour vérifier que tout s’est bien passé. Tout s’est bien passé je suis bien à la version 4.0.2 mais j’ai encore procédé à puseiurs action avant d’avoir un owncloud qui fonctionne comme je le souhaites.

Récupération des points de montage NFS.

Mes montages NFS sont enregistrés dans mon fichiers /etc/fstab, les chemins n’ayant pas changés cela à été très rapide.

sudo mount -a

[important]L’option*** -a*** de la commande mount permet de monter tout les périphériques déclarés dans le fichier fstab[/important]

Remonter tous mes fichiers d’un coup m’a occasionné un plantage direct d’apache. Impossible de me connecter. Mais les graphiques (cpu, disque dur, mémoire) de la machine virtuelle étant en actifs  j’ai laissé faire. Au bout de 3 à 4  minutes mon serveur était de nouveau accessible avec toutes mes données.

J’aurai peut être dû les remonter un par un, j’en avais quand même pour 1,5 TO 🙂 .

Les contacts et l’agenda

Une fois la migration terminé, mon smartphone s’est agité avec pleins d’erreurs de synchronisation. En effet je me suis aperçu qu’avec cette nouvelle version les urls de synchronisation pour le calendrier et les contacts ont changés.
Et c’est tant mieux car elles ont éte simplifié, un confort non négligeable pour la configuration depuis le téléphone.
Toutes les urls ont le même début :

http://owncloud.mondomaine.tld/remote.php/

La suite de l’url sera à definir en fonction de l’application que l’on veut synchroniser :

  • Pour l’agenda :

http://owncloud.mondomaine.tld/remote.php/caldav/calendars//<nom de l'agenda>

  • Pour les contacts :

http://owncloud.mondomaine.tld/remote.php/carddav/addressbooks//default

Un gros effort à été fait aussi pour l’importation des contacts.  On trouve une option qui permet d’importer directement les contacts depuis un fichier vcf. Plus besoin de passer par Evolution comme je l’avais fait lors de ma première installation de owncloud.

Depuis un téléphone Android il suffit juste de d’exporter ses contacts vers la carte SD et de l’importer dans owncloud, car pour l’instant l’application Cardddav-sync ne permet pas de faire une synchronisation directement depuis le téléphone. Pour ajouter un nouveau contacte à partir de téléphone il existe l’application Contact Editor.

Conclusion de cette migration

Owncloud se bonifie de version en version, et temps à devenir un véritable alternative aux solutions propriétaire comme Google Drive ou Dropbox pour les plus célèbres. Les nouvelles options apportées simplifie grandement son utilisation de tous les jours. Des progrès sont encore à faire au niveau de l’application mobile et du client , qui à l’heure actuelle ne permettent  de faire que de la synchronisation de fichiers.
Je suis sûr que les développeurs ne nous laisserons pas en reste là dessus.