Mon nouveau nas : Partage NFS

Mon nouveau nas : Partage NFS

La nouvelle machine montée avec son système installé, je peux maintenant commencer la configuration du Nas. Je commence donc par le partage de fichiers en NFS, pour les différents PC linux de la maison.

Pour rappel ma configuration se base une Debian 7.7 alias wheezy. C’est parti pour la configuration.

J’avais prévu de monter mes disques données en LVM, mais pour cela il fallait les formater et n’ayant pas de disque en plus pour mettre mes données à part le temps de créer le LVM. Du coup je m’en veux un peu de ne pas avoir anticipé sur ce sujet. Ce n’est que partie remise puisque je compte investir dans d’un 4 TO d’ici l’année prochaine ce sera donc l’occasion de déployer le LVM. Je repars donc sur un système avec deux disques de 1To pour stockage.

Installation sur Serveur NFS

Sous Debian en root il suffit de faire :

Ensuite je créer un répertoire export à la racine qui centralisera tous mes partages sur le réseau local. Dans se répertoire je monte les répertoires que je souhaite partager, cette aspect de la configuration est inhérent à la version 4 de NFS. Une fois mes deux disques montés au système, je monte les répertoires à partager dans /export, au préalable je créer les dossiers cibles pour accueillir les partages.

Pour que ce montage soit permanent il faut le renseigner dans le /etc/fstab :

Maintenant il ne me reste plus qu’a configurer le serveur. Cela se passe dans le fichier /etc/exports.

Pour chaque partages il faut définir qui y aura accès et avec quels options.

  • 192.168.66.0/24 – j’autorise n’importe quels ordinateurs du réseau à se connecter au partage
  • rw : accès en lecture/écriture
  • subtree_check : vérification de l’arborescence
  • insecure : permet au client de se connecter sur un port différent de celui par défaut le 1024, utile dans certains cas.
  • no_root_squash : spécifie que le root de la machine sur laquelle le répertoire est monté possède les droits root sur le répertoire

De plus j’ai configuré le dossier export afin qu’il ne soit pas visible sur le réseau, et non navigable.

Pour terminer je redémarre le service nfs.

 Configuration des clients

Dans le /etc/fstab des mes clients pour accéder aux partages j’ajoute :

Conclusion

Dommage je n’ai pas anticipé la configuration du LVM, mais ce n’est que partie remise. Le services NFS tourne depuis 4 jours sans aucun souci.

5 réactions au sujet de « Mon nouveau nas : Partage NFS »

  1. Bonjour,

    A priori, il faudrait utiliser l’option « _netdev » dans l’es arguments de montage de la fstab pour les partages NFS pour s’assurer qu’ils soient montés après que les interfaces réseaux soient initialisées.

    Je n’ai pas trop de retour sur cette option, mais je suis preneur s’il y a des inconvénients à l’utiliser ou non…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.